Perception de notre accent

La perception de notre accent

Mon anglais sonne mieux que le vôtre! Les apprenants d’une deuxième langue perçoivent leur propre accent comme étant meilleur que celui de leurs pairs. La raison principale en est l’exposition fréquente à leur propre élocution. 

Les apprenants d’une seconde langue sont souvent conscients des erreurs de prononciation typiques que font ceux qui parlent leur langue maternelle, mais ils persistent souvent à faire ces erreurs eux-mêmes.

Cette méthode a été testée en enregistrant 24 femmes de langue maternelle allemande produisant 60 phrases en anglais. Les mêmes participantes ont ensuite évalué l’accent de ces enregistrements. Il est important de noter que les enregistrements avaient été modifiés pour avoir un son masculin, de sorte que les participantes n’étaient pas conscientes de leurs propres productions dans les échantillons à évaluer. Il a été prouvé que les participantes ont évalué leur propre voix modifiée, qu’elles ne reconnaissaient pas comme la leur, comme étant plus proche d’un locuteur natif que celle des autres apprenants. 

Cette constatation suggère que le fait de se fier uniquement à l’auto-contrôle peut ne pas suffire à améliorer la deuxième langue, un retour d’information objectif de la part des enseignants étant crucial pour favoriser l’acquisition de celle-ci et réduire la fossilisation des modèles erronés.

Source: PlosOne

Lire la totalité de l’article : https://doi.org/10.1371/journal.pone.0227643

Partager cet article

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email